Vin biodynamique près de Bordeaux (33) - La région

Le Château Morlan-Tuilière en Aquitaine vous invite à découvrir son cadre.

Saint Pierre de Bat en Haut Benauge se situe entre 2 des 5 sous préfectures de Gironde : Libourne au nord (30 km ) et Langon au sud (16 km ).

Aux alentours se trouvent de nombreux sites remarquables.

-Le Château Fort des Seigneurs du Haut Benauge (5 km)

- Cadillac sur Garonne ( l’ancienne Halle, le Château des Ducs D’Epernon à 12 km).

-Les Bastides de Sauveterre de Guyenne ou Créon (12 et 18 km)

-L’Abbaye de La Sauve Majeure(15 km)

-Le village médiéval de Saint Macaire(15 km)

-Le village de Verdelais (Toulouse-Lautrec, Régines Desforges)

A proximité se dressent le Château de Malromé(Toulouse-Lautrec), le Château de Cazeneuve (propriété du Roi Henri IV), Malagar où vécut François Mauriac ou encore celui de La Brède (Montesquieu).

Au nord (25 km), Saint Emilion domine la Dordogne. Plus loin Blaye et la Citadelle classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco qui surplombent l’estuaire de la Gironde. De là, un bac nous conduit vers le Médoc (Saint Julien, Margaux, Pauillac, Saint Estèphe).

Se dirigeant à l’ouest, nous atteignons la forêt des Landes de Gascogne pour arriver à Villandraut dont le Château-Fort fut la résidence de Bertrand de Got, futur pape Clément V. Le Château Pape Clément sur la commune de Pessac porte son nom.

Passées les « Landes Girondines » s’offrent à nos yeux un spectacle unique : Le Bassin d’Arcachon, la Dune du Pyla, la Presqu’ile du Cap-Ferret, l’ile aux Oiseaux et les si typiques villages ostréicoles de L’Herbe, Le Canon, Pirailhan, les Jacquets, Piquey…et les résidences depersonnalités comme Pascal Obispo, Audrey Tautou, Marion Cotillard et Vincent Canet, Claire Chazal ou encore des habitués des lieux comme Bixente Lizarazu, Christophe Dugarry et Zizou.

Impossible enfin de ne pas découvrir La Capitale Girondine, Bordeaux(45 km), ancienne Burdigala et décrite en ces termes par Victor Hugo : « Prenez Versailles, ajoutez y Anvers et vous avez Bordeaux ».

Redevenue française en 1453 après la Bataille de Castillon qui mit fin à la guerre de Cent Ans, la ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2007, se révèle être un trésor pour les passionnés d’architecture : des vestiges gallo-romains ainsi qu’un imposant ensemble 18ème-19ème de style Haussmannien.

Une ville moderne aussi avec une vaste zone piétonne,le tramway alimenté par le sol dans le vieux Bordeaux, le Miroir d’eau entre la Place de la Bourse et la Garonne, le pont Chaban Delmas (pont levant inauguré en 2013) ou encore le récent Eco-Quartier (secteur du Lac)

Un conseil cependant ; afin de profiter pleinement de cette exceptionnelle richesse architecturale, il est préférable de se déplacer à pied, à bicyclette ou en tramway.

Et pour finir agréablement cette longue promenade en quête de nourriture spirituelle, place à la « nourriture terrestre »…Girondine.

En entrée et avec un verre de Clairet, le Grenier Médocain (spécialité charcutière à base de panse de porc, ail et épices)

Ensuite et accompagnés de vin blanc sec Entre deux Mers Haut-Benauge, les huitres et coquillages du Bassin d’Arcachon mais aussi l’alose, l’anguille voire le caviar de Gironde.

Un vin rouge de Bordeaux enfin, sublimera l’Entrecôte de race bazadaise grillée aux sarments de vigne et mariée à une pöelée de cèpes ou bien encore la lamproie à la bordelaise (poisson en daube).

Pour le dessert, optez pour un cannelé de Bordeaux, la guinette ou le macaron de Saint Emilion agrémenté d’un vin blanc moelleux ou un crémant.